Les bases d'un pari

Guides

Chapitres

2 Value bet explication


Si vous êtes débutant dans les paris sportifs, vous allez entendre de la part de parieurs experimentés qu'un pari a de la valeur. Il n'est pas rare d'entendre un parieur chevronné dire: « Je pense que Lorient a un peu de valeur sur ces cotes » ou « il n' y a pas de valeur avec Reims à ce prix ».

Mais à quoi font-ils référence exactement ?


1. Où est la valeur ?

La clé du succès avec les paris est de trouver des situations de valeur. Une situation de valeur se produit quand les chances offertes par un bookmaker reflétent une probabilité inférieure à la probabilité réelle que le résultat se produise.

Prenons un exemple et condisérons un lancer de pièce.

Pour un lancer de pièce nous avons deux possibilités : pile ou face (bien sûr elle peut aussi retomber sur la tranche mais considérons que cette probabilité est tellement faible qu'elle est inexistante).

La probabilité (ou chance) que le lancer donne un pile ou un face est de 50 % dans les deux cas de figure.

50%.

Utilisant ce principe de probabilité nous avons donc une cote de 2,00 pour pile et 2,00 pour face (100/50=2,00).

Disons maintenant que nous avons 2 bookmakers.

  • Le bookmaker A offre une cote de 1,90 si la pièce attérit sur pile
  • le bookmaker B propose une cote de 2,10 pour le même résultat.

 

Disons que nous voulons parier sur le fait que la pièce attérisse sur pile. Lequel de ces deux bookmakers nous offrent la meilleure valeur ?

Voilà la façon de la calculer :

(Probabilité multipliée par la cote décimale) moins 100 %

Pour le bookmaker A cela nous donne donc :

  • Il offre une cote de 1,90.

Nous calculons la valeur:

(50% multiplié par 1,90) - 100% =-5%

Avec -5 %, le bookmaker A nous offre une valeur moins importante que la valeur réelle. Ce n'est donc pas un pari que nous devons tenter, nous ne sommes pas en situation de valeur.

Pour le bookmaker B, cela donne :

  • Il offre une cote à 2,10.

Calculons la valeur:

(50% multipliés par 2,10) - 100% =5%

Le bookmaker B nous offre une valeur de 5 % pour un pari sur « pile » avec une pièce. Bien évidemment nous prendrons cette opportunité car nous sommes en situation de valeur.

 

2. L'avantage des bookmakers

Et maintenant, la mauvaise nouvelle. Aucun bookmaker ne va vous offrir une situation de valeur comme nous l'avons décrite avec le lancé de pièce. Si tel était le cas, il y a bien lontemps que les bookmakers n'existeraient plus car ils seraient ruinés très rapidement.

En fait les bookmakers n'ont jamais eu l'intention d'offrir de situations de valeur. Ils offrent tout le temps des cotes moins importantes que la propre valeur.

Par exemple, dans la vie de tous les jours, un bookmaker va vous offrir deux cotes pour le lancer d'une pièce : 1,90 pour pile et 1,90 pour face. Admettons que ce bookmaker recoive 100 € pour pile et 100 € pour face. Donc au total il perçoit 200 €. Disons maintenant que c'est pile qui gagne, le bookmaker va alors payer les gagnants à hauteur de 190 € (100 € de mise pour une cote à 1,90).

Pas besoin d'avoir fait math-sup pour se rendre compte que le bookmaker a empoché 200 € initialement et qu'il en redistribue « seulement » 190 €. Cela veut donc dire que le bookmaker garde 10 € pour lui que l'on considère comme une sorte de commission ou de profit. Ici réside la principale strategie d'enrichissement d'un bookmaker en ne proposant jamais de situation de valeur. Ceci est détaillé dans le prochain tutoriel.

 

3. Exemple de la vie courante

Prenons un exemple plus réaliste afin de voir comment calculer une valeur. Un match de football semble être le meilleur exemple.

Disons que la victoire de Saint-Etienne est associée à une cote de 2,50.

La cote de 2,50 veut donc dire que Saint-Etienne a 40 % de chance de gagner le match.

Maintenant supposons que nous avons fait notre travail de recherche au préalable et que nous avons déterminé notre propre probabilité qui est de 50 % (chance de victoire de Saint-Etienne).

On calcule alors la valeur:

(50% multipliés par 2,50) – 100% =25%.

Joli travail. Si notre estimation de la probablilité de victoire de Saint-Etienne s'avère être réelle, nous sommes donc dans une très grande situation de valeur. D'autre part, si notre évaluation de la cote était moins importante que la cote même du bookmaker, la cote de 2,50 ne représenterait pas de valeur. Par exemple si notre évalution était de 30 % de chance pour une victoire de Saint-Etienne, on se rend compte après calcul que l'on obtient -25 % de valeur.

 

4. Comment trouve t-on une situation de valeur ?

Si les bookmakers ne nous offrent jamais de cotes de valeur, comment pouvons-nous en trouver ? C'est la tâche primordiale à accomplir pour toute personne souhaitant affronter les bookmakers et devenir un parieur talentueux à long terme.

Nous discuterons des différentes stratégies pour identifier de la valeur un peu plus tard dans notre tutoriel. Pour le moment, il est important que vous compreniez le concept de pari de valeur. Si vous trouvez qu'une probabilité qu'un résultat se déroule est supérieure à une probabilité proposée sous forme de cote par les bookmakers, alors, vous êtes dans une situation de pari de valeur.